1 2 3 4 5 6 7 8 9

III.2.Principales caractéristiques régionales du secteur automobile - Monographie du Secteur Automobile

səhifə4/9
tarix03.04.2018
ölçüsü333.73 Kb.

III.2.Principales caractéristiques régionales du secteur automobile


Avec 8 sites ou filiales,  la place de Renault dans le tissu régional est tout à fait prépondérante : le site de Sandouville fabrique des véhicules haut de gamme, l’usine de Cléon est spécialisée dans la fabrication des boites de vitesse et moteurs, pour Renault, Nissan, mais aussi d’autres constructeurs. Le premier moteur de l’Alliance Renault / Nissan est d’ailleurs fabriqué à Cléon depuis le début de l’année 2006. La firme au losange dispose également d’une implantation à Dieppe (pour les véhicules « sports ») et à Grand-Couronne pour l’exportation de pièces détachées (CKD Completely Knocked Down).

Dans l’Eure, Renault a installé à Aubevoye un centre technique de recherche et développement, spécialisé dans l’étude des interférences et de problèmes de compatibilité électromagnétique, également centre d’essais de véhicules, cependant ce site n’est pas juridiquement autonome et est rattaché à l’établissement de Guyancourt. A Saint-André-de-l’Eure, Sofrastock gère les stocks de consommables, tandis que la Somac à Heudebouville assure la conception de véhicules spéciaux pour particuliers.

Des équipementiers sont également présents dans la région, tels que Autoliv France à Gournay-en-Bray qui fabrique des airbags ou Bosch Braking Systems spécialisée dans les systèmes de freinage.

Le secteur de la mécanique représente une part importante des sous traitants du secteur automobile.

On note également la présence d'entreprises qui se spécialisent dans des secteurs spécialisés considérés comme porteurs tels que la sécurité automobile ou l'électronique embarquée.

La sous-traitance régionale est principalement une sous-traitance capacitaire, elle subit donc directement la crise actuelle du fait de la réduction des commandes par les donneurs d'ordres et le recentrage sur leur propre capacité.

De façon générale, les entreprises du secteur automobile en région Haute Normandie sont confrontées à plusieurs types de difficultés : Les problèmes de trésorerie sont nombreux, en particulier en raison des délais de paiement qui se sont allongés dans les dernières années. Le Plan de relance a ainsi imposé la réduction à 60 jours les délais de paiement des fournisseurs. Durant la période de crise, le Groupe Renault a autorisé quelques avances de trésorerie à ses fournisseurs, Les ressources humaines, en terme de formation, d’anticipation des besoins en personnel, des évolutions de compétences ou des départs en retraite sont des aspects peu pris en compte par les dirigeants de PME, L’attractivité de la filière automobile vis à vis des jeunes est assez faible ; associée à l’intérêt encore relatif des dirigeants pour la GPEC, cette situation fait craindre des problèmes d’inadéquation des compétences aux besoins des entreprises, Le dirigeant de PME, sur lequel repose le bon fonctionnement de l’entreprise, n’a pas toujours le temps nécessaire à consacrer à la définition d’une stratégie de développement. En conséquence, il se retrouve le plus souvent dans un environnement contraint plutôt que choisi,

Beaucoup de produits fabriqués par les entreprises régionales présentent une valeur ajoutée très faible : il s’agit souvent d’une sous-traitance de capacité. De plus, cette production peut représenter souvent une part très importante du chiffre d’affaires de ces entreprises, ce qui les rend d’autant plus fragiles,

Les PME sous-traitantes régionales ont plutôt un faible niveau d’innovation ; il s’agit plus de PME sous-traitantes de capacité que de PME de co-conception qui travaillent sur les projets innovants avec les donneurs d’ordres, La taille des PME les contraint à rester « faibles » face aux donneurs d’ordre, alors qu’elles pourraient se regrouper avec d’autres entreprises locales afin de proposer une offre plus intégrée à leurs clients, Les donneurs d’ordres imposent des baisses de prix, du fait de leurs propres situations tendues, et cherchent à obtenir des baisses de coûts en permanence, en reportant une partie sur leurs fournisseurs, Les sites de Renault ne sont plus caractérisés par le type de véhicule produit (sites spécialisés dans la production de véhicules haut de gamme, comme Sandouville, ou de petits véhicules, etc…) : ils sont dorénavant en concurrence intra-Groupe lors de l’affectation d’un nouveau véhicule, ce qui a naturellement tendance à délocaliser les productions de nouveaux véhicules, et par là même à fragiliser l’ensemble des acteurs régionaux concernés, Certaines entreprises sont détenues par des fonds de pension anglo-saxons dans leur capital, entraînant une gestion à très court terme, avec un résultat sur investissement attendu très rapidement. La conséquence en est une absence de stratégie à moyen et long terme, un vieillissement du matériel, et une gestion qui ne favorise pas l’ancrage industriel. De plus, la politique actuelle de certains fonds de pension tient à faire remonter les capitaux au niveau du pays d’origine (les USA le plus souvent) pour procéder ensuite à une vente des actifs aux meilleurs prix, le cas échéant en segmentant l’entreprise. Plusieurs entreprises sont dans cette situation actuellement dans la région, L’étude de la DRIRE de 2007 sur les besoins des PME de la sous-traitance Automobile recense plus de 20 % d’entreprises sondées ne souhaitant plus être référencées comme sous-traitant automobile et cherchant à se diversifier.
Une cartographie permettant de sectoriser les entreprises en fonction de leur niveau de difficulté  a été établie : des difficultés temporaires jusqu’à la disparition des entreprises, en passant par des difficultés structurelles importantes impactant fortement l’économie locale. Ces éléments sont basés sur des données à fin 2008 recueillies par les services de la Région.


Dostları ilə paylaş:

©2018 Учебные документы
Рады что Вы стали частью нашего образовательного сообщества.
?


iii-a-5--kentlemenin-doal.html

iii-analiz.html

iii-asosiy-darsliklar.html

iii-b-2-n-a--temperate.html

iii-b-o-b--ozbekiston.html